L'association ADCVS

- Ce site était partenaire de l'ADCVS :

Association pour la Défense du Cadre de Vie de Saulxures-lès-Nancy.

Malheureusement, cette association a été dissoute à l'assemblée générale du 10/01/03 après des années d'existence, par manque de renouvellement de ces membres. Pourtant, de nombreuses actions avaient été menées, sous l'impulsion de son président, Jean Gaillard, pour la constante amélioration du cadre de vie des saulxurois.

L'ADCVS était membre de l'UFCNA et de la Coordination des Associations Cadre de Vie, Environnement, Urbanisme et Familles du Bassin de Vie Nancéien.

- L'ADCVS a mené différentes actions dont le but était toujours de préserver ou d'améliorer la qualité de vie des habitants de Saulxures. Elle était par conséquent particulièrement attentive à la non prolifération des nuisances (nuisances sonores, détérioration de la qualité de l'air, nuisances visuelles), et au maintien de la richesse de son environnement (richesse culturelle ou naturelle).

- L'ADCVS s'est mobilisée par exemple pour :

 l'indemnisation des foyers ayant subits des nuisances sonores dues à la proximité des hélicoptères de la base militaire.

 la réalisation d'un merlon protégeant les habitants des nuisances sonores engendrées par l'ouverture de la 3 section de la liaison A330/RN74.

 le déport du 4 tronçon de la liaison A330-RD2B-RN74 sur les friches militaires, car le tracé retenu risquait d'engendrer nuisances sonores et pollution atmosphérique, ainsi que la destruction d'un biotope abritant plusieurs espèces protégées et en voie de disparition (protéger les espèces en voie de disparition, c'est aussi donner une chance à nos enfants de les découvrir).

 la construction d'une piste cyclable.

 la limitation du bruit et de la vitesse des cyclomoteurs et motos dans les lotissements.

 la réalisation d'un inventaire des espèces spécifiques qui vivent grâce aux mares de Saulxures.

 la concertation entre chasseurs, promeneurs et sportifs en vue de limiter les risques pour les habitués de la forêt.

 et bien d'autres choses encore... !!!

Un grand merci à toutes les personnes qui se sont engagées dans ces activités, et particulièrement celles qui ont su tenir dans la durée, à contre courant du "fric d'abord ; et puis, l'homme et l'environnement, on verra ensuite".

Retour page d'accueil